Intolérances alimentaires

Une ou plusieurs intolérances alimentaires peuvent être la cause de vos symptômes

L’intolérance alimentaire est une hypersensibilité non allergique à un aliment contenant une substance non-digérable (ex : intolérance aux FODMAPs) ou une molécule pharmacologiquement active (ex: caféine, salicylates, amines, glutamate…) à laquelle l’individu est particulièrement sensible.

La durée d’apparition symptômes induits par une intolérance alimentaire peut varier de 30 minutes à 72 heures.

Aujourd’hui, les tests d’intolérances alimentaires sont malheureusement peu fiables.

Le meilleur moyen de savoir si vous ne tolérez pas un aliment (ou un groupe d’aliments) est de le retirer pendant un temps puis de le réintroduire tout en observant ce qu’il se passe. Un diététicien-nutritionniste spécialisé peut vous aider à identifier d’éventuel(s) intolérance(s) alimentaire(s).

 


Voici quelques exemples:

Intolérance au lactose 

Le lactose est le sucre du lait. Pour être absorbé, il doit être digéré par une enzyme, la lactase. Or, 1 adulte sur 2 présente un déficit en lactase. Non digéré, le lactose est fermenté par les bactéries du colon et peut déclencher l’apparition de symptômes digestifs : douleur abdominales, ballonnements, flatulences, diarrhée ou extra-digestifs.

Il existe beaucoup de fausses idées reçues sur le lactose. Certains produits laitiers n’en contiennent pas (ex: Parmesan) alors que d’autres produits (ex: une barre chocolatée) en contiennent une quantité suffisante pour déclencher des symptômes chez une personne intolérante.

L’intolérance au lactose est à différencier de l’allergie aux protéines de lait de vache et de l’hypersensibilité aux protéines de lait.

Malabsorption du fructose

Le fructose est un FODMAP contenu dans de nombreux aliments (ex : miel, pommes, asperges…). Certaines personnes ne digère pas les excès de fructose. Dans ce cas, cela peut engendrer des troubles digestifs. Des régles diététiques existent pour palier à la malabsorption de fructose tout en continuant à manger des fruits et des légumes.

en savoir plus 

Intolérance au gluten 

Le régime à suivre est différent s’il s’agit de la vraie intolérance au gluten (maladie cœliaque)  ou de l’hypersensibilité non  cœliaque au gluten. Sachez également qu’il existe une allergie aux protéines de blé. 

en savoir plus 

AUTRES INTOLÉRANCES : HYPERSENSIBILITÉ aux amines, aux salicylates, aux glutamates...


EST-ce que je souffre d’intolérances alimentaires ? Si oui, que puis-Je manger ? Comment faire mes courses ? Comment cuisiner ? Comment garder une alimentation équilibrée ? comment faire en dehors de la maison (resto, ecole…) ?

Pour répondre à toutes vos questions, nous vous invitons à prendre un rendez-vous pour une consultation diététique personnalisée avec Julie Delorme.

Pour un complément d’information, veuillez contacter Julie Delorme.